top of page
MicrosoftTeams-image (1).png

Nos projets

Le Comité ZIP fait une différence dans son milieu par la réalisation de nombreux projets en milieux humides et hydriques, lagunaires et marins ainsi qu'auprès de la faune et de la flore du territoire madelinot. 

364233310_1422957131610913_996455159749357126_n.jpg

Faune et flore du territoire

En cours

Herbier des plantes en milieux humide, hydrique et marin des Îles-de-la-Madeleine - Phase II

Les Îles-de-la-Madeleine hébergent une diversité algale et floristique unique au Québec. C’est dans ce contexte que le Comité ZIP a entamé une première phase de conception d’un herbier avec 162 plantes vasculaires et 18 algues marines récoltées en 2022. La conception de l’herbier est maintenant poursuivie avec un accent particulier porté aux macroalgues pour complémenter les collectes antérieures. Cette phase 2 bonifie l’herbier qui sera mis en ligne pour consultation publique au cours de l’hiver 2024.


Personne ressource : Catherine Dally-Bélanger

Projet financé par le Fonds d'action Saint-Laurent via son Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent et par Groupe CSL. 

364233310_1422957131610913_996455159749357126_n.jpg

Milieux humides et hydriques

En cours

Mise en valeur des milieux humides madelinots

Ce projet vise à contribuer à la pérennité des écosystèmes fragiles des Îles, sensibiliser la communauté aux richesses de son territoire, outiller les acteurs du milieu et les citoyens d'une cartographie interactive facilement accessible, et initier des changements de comportement plus respectueux des milieux naturels. Pour ce faire, le Comité ZIP des Îles propose de réaliser une photo-interprétation approfondie de l'ensemble du territoire pour identifier des milieux humides non cartographiés à ce jour, de valider sur le terrain les milieux humides ciblés comme prioritaires (fonctions écologiques élevées, pressions importantes, etc.), et de compléter la bonification cartographique des MHH et l'attribution d'un indice de qualité en fonction de la méthode détaillée élaborée dans le cadre du PRMHH.


Personne ressource : Raphaëlle Gervais-Galipeau

364233310_1422957131610913_996455159749357126_n.jpg

Milieux humides et hydriques

Terminé

Plan régional des milieux humides et hydriques

Le Plan régional des milieux humides et hydriques (PRMHH) est un outil de planification pour la conservation des milieux humides et hydriques en terres privées sur le territoire de la Communauté maritime. D’abord, un portrait du territoire permet d’avoir une vision globale du contexte d’aménagement et du contexte environnemental de la Communauté maritime. Le diagnostic des milieux humides et hydriques priorise la conservation des milieux naturels d’intérêt selon leurs services et fonctions écosystémiques. Il mènera à des engagements de conservation pour la Communauté maritime et, finalement, à l’élaboration d’une stratégie de conservation à mettre en œuvre.


Personne ressource : Catherine Dally-Bélanger

364233310_1422957131610913_996455159749357126_n.jpg

Milieux lagunaires et marins

En cours

Route bleue - Îles-de-la-Madeleine

Ce projet a pour but de mettre en place une première Route bleue aux Îles-de-la-Madeleine, dans le secteur du Parc de Gros-Cap. Dans un premier temps, l'évaluation des différents accès et points de mise à l'eau sera fait afin de cibler les aménagements respectueux du milieu à réaliser. Une cartographie de la Route bleue et du matériel de sensibilisation sur la géomorphologie et la biodiversité présentes sur le parcours seront ensuite réalisés et rendus disponible au public. Le projet intègre également les bonnes pratiques au niveau de la sécurité nautique, ce volet est élaboré par CKQ.


Personne ressource : Catherine Dally-Bélanger

364233310_1422957131610913_996455159749357126_n.jpg

Milieux lagunaires et marins

En cours

Récupération des engins de pêche perdus ou abandonnés en mer, dans des zones à haute valeur écologique du plateau madelinien

Ce projet vise la récupération d’engins de pêche perdus ou abandonnés en mer sur les fonds de pêche commerciaux et dans les lagunes des Îles-de-la-Madeleine. La localisation des engins est réalisée à l'aide d'une caméra sous-marine remorquée, et la récupération est effectuée en plongée sous-marine. L'objectif de ces opérations est d’améliorer les écosystèmes marins à haute valeur écologique de l'archipel et de diminuer les risques d'empêtrement de la mégafaune marine, telle que les baleines noires de l’Atlantique Nord.


Personne ressource : Émie Audet-Gilbert

364233310_1422957131610913_996455159749357126_n.jpg

Milieux humides et hydriques

En cours

Voir nos milieux humides autrement

Ce projet vise à sensibiliser les citoyens de l’archipel à l’importance des milieux humides pour qu’ils soient perçus comme étant des contributions positives du paysage pour la conservation de la biodiversité plutôt qu’une contrainte. Pour ce faire, le Comité ZIP propose une série de capsules documentaires bilingues sur l’importance de conserver et protéger les milieux humides et la biodiversité qu’ils abritent. Ces capsules, portant sur chacun des types de milieux humides, seront diffusées et utilisées pour soutenir des ateliers animés, des formations ainsi que des activités interactives auprès de la population locale.


Personne ressource : Catherine Dally-Bélanger

364233310_1422957131610913_996455159749357126_n.jpg

Milieux lagunaires et marins

En cours

Éducation et sensibilisation au refuge marin des lagunes des Îles-de-la-Madeleine

Ce projet vise à sensibiliser les utilisateurs du Refuge marin des lagunes des Îles-de-la-Madeleine, Madelinots ou visiteurs, à l’importance écologique des lagunes et à les informer des activités autorisées et interdites dans ces secteurs. Le Refuge marin des lagunes des Îles-de-la-Madeleine comprend les cinq grand plans d'eau intérieurs des Îles, couvrant une superficie de 136 km2. Ces zones, qui servent de lieux de reproduction et de croissance à de nombreuses espèces aquatiques. Une multitude d'activités seront proposées dans le cadre de ce projet dont des capsules radiophoniques, des visites guidées, un balado, etc. ! Un site web a été créé pour répertorier les différents outils créés dans le cadre du projet. 


Personne ressource : Aglaé Poirier

364233310_1422957131610913_996455159749357126_n.jpg

Faune et flore du territoire

En cours

Éradication du roseau commun aux Îles-de-la-Madeleine

Les projets d'éradication du roseau commun - phases 1 et 2 ciblent les trois colonies existantes, soient celles situées à Fatima (chemin P. Thorne et chemin de la Belle-Anse) et celle située au Havre-Aubert (chemin des Fumoirs). Les interventions consistent à faucher les sites et recouvrir l'entièreté de ceux-ci avec une membrane en géotextile. La membrane reste en place pendant plusieurs saisons de croissance avant d'être retirée. Des espèces indigènes sont alors semées et trois années de suivi ont lieu afin de suivre l'évolution des sites d'intervention.


Personne ressource : Aglaé Poirier

bottom of page